Chargement...

©2020 grandparissud.fr
Tous droits réservés

Agriculture et alimentation

  • Agriculture et alimentation

Devenez agriculteur à Grand Paris Sud

L’Agglomération Grand Paris Sud Seine-Essonne-Sénart et la ville de Ris-Orangis souhaitent encourager sur leur territoire le développement d’une agriculture de proximité, respectueuse de l’environnement, et dont les productions seront tournées vers le public local.

C’est pourquoi Grand Paris Sud propose à la location 7 ha de terres ainsi qu’un hangar agricole, pour l’installation d’un ou plusieurs agriculteurs, sur le site de l’Aunette, situé à Ris-Orangis (91).

Un appel à manifestation d’intérêt est ouvert, et les candidats ont jusqu’au 17 avril 2020 pour déposer leur dossier auprès de la SAFER.

Pour plus de détails et connaître les modalités de candidature, téléchargez L’appel à manifestation d’intérêt.

Contact : Julie Veysseyre : julie.veysseyre@safer-idf.com / 06 33 47 35 98.

La ferme urbaine de Moissy-Cramayel

Moissy-Cramayel a montré la voie avec une ferme urbaine agréable et fonctionnelle. Située en lisière de l’éco-quartier "L’arboretum de Chanteloup", sur une superficie totale de 2,6 hectares, elle compte 5 000 m2 plantés de légumes. 570 m2 sont dédiés aux serres tunnels (tomates, concombres, persil, poivrons, courgettes, aubergines, ciboulette…), 3 230 aux cultures en plein champ (pommes de terre, laitues, betteraves, potimarrons, courgettes, sucrines du Berry, pâtissons, butternuts…) et 1 200 aux engrais verts mellifères (butinés par les abeilles). Ces légumes, cultivés sans pesticides sur une parcelle en cours de conversion à l’agriculture biologique, approvisionnent déjà les assiettes des 1 800 élèves des écoles primaires de la ville mangeant à la cantine.

Grand Paris Sud, engagée dans une démarche solidaire de soutien aux initiatives locales à travers son Plan Climat, accompagne les initiatives des communes. L’agglomération a souhaité s’investir, à Moissy-Cramayel, en participant à à la mise en œuvre du projet. Elle a menée des études sur les sols pour dresser l’état des terres et définir les légumes à privilégier. Grand Paris Sud et la ville ont lancé une réflexion commune sur la question de l’approvisionnement en eau de la ferme urbaine, par la création d’un forage et/ou la mise en place d’un système de récupération des eaux pluviales des bâtiments périphériques.

La ferme urbaine de Ris-Orangis

La commune de Ris-Orangis consacre 13 hectares à son projet d’agriculture urbaine. Aussi, la commune lance un appel à candidature aux agriculteurs souhaitant s’installer sur le site de l’Aunette. Une volonté de produire une agriculture bio, en circuit court, au bénéfice, notamment, des consommateurs rissois. Une parcelle de 4,5 hectares sera destinée à une activité de production maraîchère bio, une deuxième zone serait pressentie pour accueillir des arbres fruitiers, de l’éco-pâturage ou une activité liée à l’apiculture. Les derniers 4,7 hectares seront consacrés à l’arboriculture.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent de réaliser des statistiques anonymes de fréquentation de ce site internet. En savoir plus