Chargement...

©2021 grandparissud.fr
Tous droits réservés

Agriculture et alimentation

La ferme urbaine de Moissy-Cramayel

Moissy-Cramayel a montré la voie avec une ferme urbaine agréable et fonctionnelle. Située en lisière de l’éco-quartier "L’arboretum de Chanteloup", sur une superficie totale de 2,6 hectares, elle compte 5 000 m2 plantés de légumes. 570 m2 sont dédiés aux serres tunnels (tomates, concombres, persil, poivrons, courgettes, aubergines, ciboulette…), 3 230 aux cultures en plein champ (pommes de terre, laitues, betteraves, potimarrons, courgettes, sucrines du Berry, pâtissons, butternuts…) et 1 200 aux engrais verts mellifères (butinés par les abeilles). Ces légumes, cultivés sans pesticides sur une parcelle en cours de conversion à l’agriculture biologique, approvisionnent déjà les assiettes des 1 950 élèves des écoles primaires de la ville mangeant à la cantine.

Grand Paris Sud, engagée dans une démarche solidaire de soutien aux initiatives locales à travers son Plan Climat, accompagne les initiatives des communes. L’agglomération apporte un appui technique et financier à la ville depuis l’origine de cette démarche : définition et faisabilité du projet (en partenariat avec le lycée agricole de Brie-Comte-Robert), étude de sol, étude hydraulique pour l’irrigation des parcelles, et pose un petit bâtiment et des toilettes sèches pour une meilleure fonctionnalité du site.

La Ferme de l’Aunette à Ris-Orangis

Bordée par des boisements et le ru de l’Ecoute-s’il-Pleut, la ferme va occuper 7 ha sur les 13 ha du site de l’Aunette. Pierre Baron et Pascal Cossoux, en reconversion professionnelle dans l’agriculture biologique, vont y faire pousser, dès l’été 2021, des légumes, des fruits, et plus tard, y développer un atelier de poules pondeuses et un peu de transformation de leurs produits bruts. La vente de leurs productions se fera notamment sur place à la ferme, et en AMAP (Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne).

Ce projet de réinstallation d’agriculture de proximité au sein du tissu urbain est né de la volonté de la commune de Ris-Orangis, et a été fortement porté par la communauté d’agglomération Grand Paris Sud, qui a acheté tout le foncier du site, et financé : une étude de faisabilité, l’amélioration des sols, la construction d’un hangar agricole en bois, la recherche de porteurs de projets, des études hydrauliques et prochainement la réalisation d’un forage. Ces actions ont également été réalisées en partenariat avec Terre de Liens, le Groupement des Agriculteurs Biologiques, et la SAFER.

Nous vous donnerons bientôt des nouvelles des jeunes pousses de l’Aunette !


En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent de réaliser des statistiques anonymes de fréquentation de ce site internet. En savoir plus