Chargement...

©2016 Grandparissud.fr
Tous droits réservés

Création de bassins de rétention à Ris-Orangis

Création d’un réseau d’eaux pluviales et de deux bassins de rétention pour la lutte contre les inondations sur la commune de Ris-Orangis.

  • Création de bassins de retention à Ris-Orangis

Le chantier

La communauté d’agglomération Grand Paris Sud, compétente en matière d’assainissement,  réalise des travaux pour retenir la montée des eaux lors d’évènements pluvieux importants et les restituer, une fois dépolluées, dans les réseaux et la Seine.

Les rues concernées régulièrement inondées à Ris-Orangis : rue Johnston et Reckitt, rue E. Bonté, avenue Gambetta, rue de Talhouet, rue de Rigny, place Jacques Brel…

Le chantier débute lundi 22 janvier, après plusieurs mois de concertation avec le Comité de suivi des riverains.

Télécharger la présentation du chantier

Les ouvrages du chantier

Le chantier comprend la réalisation de 4 ouvrages principaux :

  • la création d’un bassin stockage/restitution d’un volume utile de 13 000 m3, de 50 m de diamètre et de 15 m de profondeur au niveau du stade Emile Gagneux, appelé bassin « Gagneux ». Ce volume équivaut à 3,5 fois celui d’une piscine olympique !
  • la réalisation d’une canalisation d’alimentation du bassin « Gagneux » de 513 mètres linéaires, de diamètre égal à 1,40 m par une technique de microtunnelier (creusement sans tranchée) à une profondeur d’environ 10 m depuis la rue Edmond Bonté (à hauteur de la place Jacques Brel) jusqu’au stade Gagneux en passant sous la contre-allée de la Rue Albert Remy,
    la réalisation de deux puits de raccordement de la canalisation d’alimentation du bassin Gagneux au réseau d’eaux pluviales existant, le premier situé à l’angle de la rue Johnstone et Reckitt et de la rue Albert Remy, appelé puits « Reckitt » et le second à l’angle de la rue E.Bonté et de la rue Albert Remy, appelé puits « Bonté »,
    la réalisation de trois regards de visite de la canalisation d’alimentation du bassin Gagneux situés sur la contre-allée de la rue Albert Remy.
  • la création d’un second bassin de stockage/restitution de 1 500 m3 au niveau du parking de la place A. Daudet, au croisement de la rue Edmond Bonté et de la rue Gambetta, appelé bassin "Gambetta".
  • La création d’une Station Anti-Crue de Seine à l’angle des rues Edmond Bonté et des Artistes permettant l’écoulement de l’exutoire du réseau d’eaux pluviales de la rue Edmond Bonté, même en cas de crue de Seine, appelée « STAC ».

En vidéo : un chantier similaire à Issy-les-Moulineaux

La démarche environnementale du chantier

Ces travaux d'envergure sont engagés avec une grande attention environnementale :

  • pour limiter l’emprunte carbone du chantier et délester le réseau routier avoisinant, l’évacuation de 30% des terres creusées (soit 9000 m3) se fera par transport fluvial,
  • pour limiter les salissures sur voiries : tous les camions seront bâchés avant la sortie du site et des nettoyeurs de roues sans jets d'eau seront installés,
  • nettoyage hebdomadaire des abords du chantier par une balayeuse,
  • mise en œuvre du tri sélectif sur le chantier,
  • les émanations de bruit seront limitées au maximum : l'utilisation de groupes électrogènes et de marteaux piqueurs sera réduite au maximum. Les matériels seront capotés insonorisés et homologués.

Le budget

D’un coût prévisionnel de 24 millions d’euros, il est entièrement financé par l’agglomération Grand Paris Sud et placé sous sa maîtrise d’ouvrage. Les travaux devraient durer environ 16 mois.