Chargement...

©2016 Grandparissud.fr
Tous droits réservés

Projet de territoire

La communauté d’agglomération lance son projet de territoire dans une démarche de co-construction avec les habitants et les partenaires du territoire. 

  • Projet de territoire Grand Paris Sud

C’est quoi, le Projet de territoire ?

La réponse est résumée de façon assez simple dans le premier article de la loi de 1999 sur les communautés d’agglomération :

« Ces communes s’associent […] en vue d’élaborer et de conduire ensemble un projet commun de développement urbain et d’aménagement de leur territoire. »

Bref, une agglomération du XXIe siècle, ce n’est pas seulement un périmètre et des compétences, mais aussi une certaine façon d’anticiper l’avenir.

« Nous avons besoin de nous projeter dans une vision d’avenir, explique Michel Bisson, président délégué, en charge de la conduite de ce Projet. Il ne s’agit pas à proprement parler d’un programme, mais plutôt d’une feuille de route, destinée à fixer des objectifs concrets, à suivre l’avancée des réalisations et à rendre compte de l’action de l’agglomération.»

Les douze travaux de Grand Paris Sud

La réflexion autour de ce Projet a débuté au printemps, au sein du conseil communautaire puis dans les 24 conseils municipaux. Les élus ont planché sur 12 thèmes de travail, de l’aménagement à la démocratie locale, en passant par les transports, le renouvellement urbain, le développement économique et le développement durable. Ces pistes de travail ont donné lieu à 16 défis à relever à court et moyen terme, par exemple améliorer la qualité de service, la ponctualité et la sécurité du RER D, avoir un territoire alimenté principalement en énergies renouvelables ou encore câbler 100 % de la population dont 80 % en 2020.

La société civile concernée

Association et concertation sont deux des maîtres mots de la démarche.

« La construction d’une identité propre et d’une ambition partagée ne peut se faire qu’avec l’ensemble des acteurs du territoire : les habitants bien entendu, mais aussi les partenaires économiques et sociaux » indique le président Francis Chouat.

Cette concertation a débuté en interne avec les agents de la collectivité, et à l’extérieur, avec les partenaires économiques, les représentants du monde associatif, les pré-ados et les adolescents des conseils locaux ou municipaux de jeunes. Des réunions publiques seront organisées dans les semaines qui viennent en différents points de l’agglo.

Consultez la plaquette de présentation du Projet de territoire (PDF)

Les enjeux du projet de territoire

Améliorer les transports, favoriser le développement économique, l’emploi et la formation – particulièrement en direction des jeunes – faire de Grand Paris Sud un territoire exemplaire en matière de développement durable… Tels sont quelques uns des grands enjeux du Projet de territoire que l’agglomération a adopté en 2017.

Une histoire et une démarche commune

Une histoire commune

L'un des enjeux du projet de territoire est de partager le sens de la nouvelle communauté d'agglomération, ses valeurs communes, ses projets et ses perspectives, dans une vision large et transversale.

La réflexion ne se centre pas exclusivement sur les compétences de la communauté d'agglomération, mais aborde l'ensemble des besoins du territoire et des habitants.

Une démarche commune

La démarche vise à écrire une histoire commune à partager avec les acteurs du territoire, les responsables d'entreprises, les associations citoyennes et les habitants.

La démarche doit leur permettre de se rencontrer, de se projeter dans une histoire commune et de contribuer à l'écrire. Les agents de l'agglomération sont également riches d'une expertise de leur territoire et d'une motivation forte à construire Grand Paris Sud.

L'un des objectifs de la démarche est de les y associer le plus largement possible, afin de leur permettre d'être acteurs du territoire et d'écrire eux aussi cette histoire commune.

La concertation en chiffres

  • 250 partenaires associés au Projet de territoire (acteurs économiques, responsables d'établissements ou d'organismes publics ou privés, représentants d'associations...)
  • 12 thématiques définies par les élus
  • 13 conseils d'enfants / jeunes participent à l'élaboration du Projet
  • 12 ateliers de réflexion ont été proposés aux agents de Grand Paris Sud

Mise en œuvre du Projet de territoire

De l'opérationnel au long terme

Le projet de territoire a été finalisé en 2017 afin d'être ensuite rapidement décliné en feuille de route par élu. Il restera alors 3 ans pour le mettre en œuvre avant les prochaines échéances électorales de 2020. 

Le document doit projeter le territoire à court, moyen (2020) et long termes (2030), avec une dimension plus opérationnelle sur le court et le moyen termes.

Une feuille de route partagée

Le projet de territoire sera un document relativement léger, afin d'être facilement appropriable et diffusable. Il n'a donc pas vocation à couvrir dans le détail l'ensemble de l'action publique ni à se substituer aux schémas sectoriels, mais à identifier la vision et l'esprit du territoire que les élus souhaitent créer, et à en constituer le fil rouge.

Il s'adressera tant aux élus (communautaires, municipaux) qu'aux agents, aux partenaires (publics et privés), aux habitants et aux relais d'opinion.